Rechercher
  • Administrateur

Test du Fiio FH7

Mis à jour : mars 1

En préambule de ce test, je voudrais remercier son-video.com de m'avoir permis de tester ce produit


1/ Unboxing

Les Fiio FH7 sont livré dans une grande boîte noir tout de noir vêtu, avec la photo du produit sur la face avant. Sobre et efficace, le packaging respire la classe et le haut de gamme.


Lors de l'ouverture nous retrouvons une seconde boîte, entièrement noire, avec le nom de la marque en relief.


L'ouverture de celle-ci laisse découvrir les intra-auriculaires et là, quelle claque ! Nous pouvons apercevoir les FH7 reposant sur une mousse condensée. Nous pouvons constater que le design ne laisse pas indifférent, le matériau utilisé tout comme les vaguelettes présente sur la surface des FH7, l'épaisseur et la qualité du câble fourni. Les filtres de modification de la signature numérique sont aussi présent, dans un petit cartouche en aluminium.


Sous les FH7, nous pouvons constater que Fiio ne fait pas les choses à moitié ! Pas moins de 14 paires d'embouts sont présent, de différentes sortes et pour différent usage (en plus de l'embout déjà présent sur les FH7). Les embouts sur des écouteurs intra-auriculaire étant la pierre angulaire d'une bonne écoute, ce vaste choix ne peut qu'être applaudis et nul doute que vous trouverez l'embout qui vous permettra de bénéficier d'une expérience d'écoute mémorable. Prenez le temps de bien les choisir, la suite des événements en dépendra

Nous pouvons également constater que Fiio fournis également un étui d'un bleu nuit magnifique, signe que l'on se trouve bien dans le haut de la gamme. Cette protection ne sera pas de trop, et un étui plus petit et peut être plus pratiquer est également fourni avec une petite brosse, histoire de prendre soin de vos écouteurs !

2/ Caractéristiques


Tout d'abord, extérieurement parlé. Les écouteurs sont constitué d'un alliage de magnésium et d’aluminium. Cet alliage est souple et léger autant que résistant. Cela promet une durabilité et un confort d'écoute de très longues durées. La face avant des écouteurs comporte des vaguelettes et est cerclée d'une couleur dorée. En plus d'être design, ces vaguelettes ne sont pas là par hasard : elles permettent d'atténuer la résonance dans un aussi petit coffre que des intra-auriculaires.

Les FH7 utilisent la connectique standard MMCX, ce qui permet d'avoir un vaste choix de câble si l'on désir par exemple passer sur une sortie symétrique, le câble fourni étant un standard mini-jack 3.5 asymétrique. Cependant, il jouit d'une conception excellente pour un câble fourni de base : 8 brins, cuivre plaqué argent, souple et solide à la fois. la terminaison est coudé et en métal, ce qui est bien pratique !

L'intérieur des FH7 adopte une approche hybride : un transducteur dynamique en béryllium de 13.6 mm, plutôt énorme, qui gère la partie grave du spectre et 4 transducteurs à armature équilibrées, deux pour les aigus et deux pour les médiums.


3/ Qualités sonores


Ce test a été réalisé avec le filtre de base (neutre) Les filtres disponibles permettent de changer légèrement la signature sonore, ce qui ne change pas fondamentalement la sonorités général, ils ajoutent un peu plus de bass ou d'aigu selon ceux que l'on insère. Les filtres neutre étant polyvalent et suffisant pour la majorité des audiophiles, les filtres seront utilisés pour des pistes particulière. Les FH7 ont été testé sur un Shanling M0, un iBasso DX220 ainsi que sur un M11 PRO.


La sonorité générale des FH7 est extraordinaire. Aucune agressivité, que ce soit dans les graves ou les aigus. Le rendu général est légèrement froid quoique sa chaleur ne manque pas. Le signal est plutôt de style analytique, d’où un léger retrait sur des production chaleureuse, bien que cela soit ténu


Les graves sont bien présentes, sans jamais être agressives. La restitution dans ce registre du spectre est équilibrée. Les FH7 proposant plutôt une qualité du signal plutôt qu’une quantité de bass noyant les morceaux en question


Les médiums sont très bien mis en avant, bien détaillés et réalistes. Leur résonance est propre et sonne juste comme il faut, le rendu des voix est superbe. Le bas-médium ainsi que le moyen-médium offrent une restitution exceptionnelle : très riche, précis et détaillé

Les aigus sont parfaitement maitrisé. Un concerto de violon sonne avec justesse sans jamais la moindre sibilance même à volume plutôt soutenu, ce qui est très agréable !

Ce qui surprend également est que le passage entre le registre grave du transducteur dynamique et les registre des aigus et médiums des transducteurs dynamiques en se fait jamais sentir, le passage de l’un à l’autre est totalement transparent. L’implémentation de ces différents éléments montre donc que Fiio est passé maître en la matière !


La scène sonore générale est vaste et très immersive : on a l’impression d’être face à la scène, avec une prestance et un équilibre rarement atteint jusqu’à présent. On est plongé dans la musique. L’équilibre entre la résolution et la musicalité est parfait.


Les FH7 couplé au M11 PRO a été pour moi le mariage parfait : on a l'impression qu'ils ont été crée exprès pour lui. J'ai l'impression de redécouvrir des morceaux que j'ai pourtant écouté des centaines de fois.Une dernière remarque, les FH7 nécessite un petit rodage de quelques heures : il ne donne la pleine mesure de sa puissance qu'après une vingtaine d'heure!


Encore merci à son-video.com de nous avoir permis de réaliser ce test. Vous pourrez retrouver ce produit directement ici : http://bit.ly/2PdPOVg

26 vues

©2019 par Audio's Square